Polish Fulcrum & Fitter
Les vieux guerriers de la force aérienne polonaise toujours d'attaques.
   Comme tous les deux ans, à chaque édition du meeting international de Radom, un défilé aérien était organisé au-dessus de la base de Radom-Sadkow, dans lequel prenait part la plupart des moyens aériens de la Sily Powietrzne, la force aérienne polonaise. Cette année encore, six MiG-29 Fulcrum et six Su-22 Fitter d'origine soviétique y participaient depuis la base aérienne de Minsk-Mazowiecki. Profitant d'un accès sur cette base durant une journée pour assister aux répétitions de ce défilé, l'occasion était donnée de faire le point sur la flotte de ces vieux chasseurs-bombardiers toujours en première ligne dans les rangs de l'aviation polonaise.

Les MiG-29 Fulcrum :
La force aérienne polonaise perçut en tout 44 MiG-29 Fulcrum entre 1990 et 2003. 9 MiG-29A et 3 MiG-29UB provenant de l'Union Soviétique en 1990, puis 9 MiG-29A et 1 MiG-29UB supplémentaires en 1995 achetés auprès de la République Tchèque en échange d'un certain nombre d'hélicoptères W-3 Sokol et enfin 18 MiG-29G et 4 MiG-29GT achetés pour 1€ symbolique l'exemplaire en septembre 2003 à la Luftwaffe qui venait de les retirer du service. Sur les 22 machines ex-allemandes, seules 14 furent révisées et mises en service. Afin d'adapter les cockpits des vieux modèles A et UB au standard OTAN (indicateurs et gauges en anglais), un premier chantier de modernisation fut lancé au début des années 2000, les rendant de ce fait assez proches des versions G et GT déjà modernisée en 1993 par le consortium  MiG Aircraft Product Support Gmbh (MAPS) avec des équipements au standard OTAN. En 2013, la force aérienne polonaise entreprit une seconde modernisation pour 16 de ses Fulcrum afin de prolonger leur potentiel et ainsi de les maintenir en service jusqu'à l'horizon 2028/2030. Cette modernisation prévoit l'intégration d'une nouvelle avionique  (analogique vers digital) incluant un nouveau calculateur de mission et un GPS, le remplacement du gyro mécanique par un système laser et l'intégration d'un écran MFD (Multi-Function Display) couleur dans le cockpit. Le premier MiG-29 ainsi modernisé par les ateliers de Bydgoszcz Military Aviation Works, société qui s'occupe aussi de la maintenance des F-16 polonais. effectua son second "premier" vol le 15 Mars 2013.
Aujourd'hui, la force aérienne polonaise met en œuvre une flotte de 32 MiG-29 dont 18 MiG-29A, 3 MiG-29UB, 8 MiG-29G et 3 MiG-29GT ce qui en fait le plus gros utilisateur de Fulcrum de l'OTAN. Ces appareils sont répartis au sein de deux escadrons, le 1.Elt de Minsk (MiG-29A/UB) et le 41.elt de Malbork (MiG-29A/G/GT). A savoir que seuls les Fulcrum basés à Minsk, 13 MiG-29A et 3 MiG-29UB, sont concernés par la seconde modernisation qui suit son cours encore aujourd'hui.
Pour ceux qui se poseraient la question, il existe un moyen tout simple de faire la distinction entre les MiG-29G/GT et les A/UB. Tous les anciens exemplaires ex-allemands portent un code à 4 chiffres alors que sur les autres le code est à 2 ou 3 chiffres.
Même s'ils peuvent emporter des charges air-sol comme des bombes lisses ou des paniers à roquettes, la mission des MiG-29 polonais est essentiellement axée sur la défense aérienne. Ils sont équipés pour cela de missiles air-air d'origine russe R-73 et R-27 ainsi qu'un réservoir supplémentaire installé entre les deux entrées d'air. Ce dernier est monté continuellement sur les Fulcrum car, même s'ils sont très performants, les MiG-29 de première génération comme ceux de la Sily Powietrzne souffrent d'une autonomie plus que limitée et ne sont pas ravitaillables en vol. Les deux escadrons participèrent tout de même à quelques exercices de l'OTAN comme le TLP à Albacete, jouant alors le rôle d'agresseurs contre les "forces bleu" dans les missions complexe de type COMAO et depuis  2006 ils assurent également la défense de l'espace aérien au-dessus des Pays-Baltes en tenant les Slot QRA (Quick Reaction Alert) depuis la base lituanienne de SiauIiai en alternance avec les autres forces aériennes européennes et américaines. A noter que depuis plus de trois ans maintenant, un certain nombre de Mig-29 ont reçu une décoration spéciale sur l'intérieur de leurs dérives, représentant le portrait d'aviateurs polonais ayant pris part à la bataille d'Angleterre.

Les Su-22 Fitter :
Au total, la Sily Powietrzne reçut entre 1984 et 1988 pas moins de 110 Fitter dévolus aux missions d'attaque au sol, d'appui-feu et de reconnaissance. Aujourd'hui seuls 26 Su-22M-4K monoplaces et 6 Su-22UM-3K biplaces subsistent dans les rangs de l'armée de l'air polonaise. Tous sont aujourd'hui regroupés sur la base de Swidwin et répartis entre les 8.Elt et 40.Elt. ​Dans un premier temps, il était prévu que les derniers Sukhoi soient retirés du service d'ici la fin de l'année 2015 et remplacés par des drones. Fort heureusement, le gouvernement polonais fit marche arrière et décida fin 2014 d'en moderniser un certain nombre afin notamment d'étendre leur durée de vie et de les rendre plus interopérable avec les autres appareils de l'OTAN. Le Su-22 est par ailleurs le seul appareil de la force aérienne polonaise à être équipé, dans une certaine mesure, pour la guerre électronique. 12 M-4K et 6 UM-3K, ceux ayant le plus de potentiel, sont concernés par cette mise à niveau qui a débutée en début d'année dans les ateliers de Bydgoszcz. Cette modernisation porte entre autre sur les moteurs ainsi que sur l'installation d'une nouvelle avionique, de nouveaux équipements de communication et de nouveaux enregistreurs de vol afin d'offrir aux Fitter une seconde "jeunesse".
Également sur la liste des améliorations, les Su-22 modernisés se voient appliquer un nouveau camouflage à base de gris proche de ceux actuellement portés par les F-16C/D. Ce chantier représente environ 9 mois de travail sur chaque machines. Ainsi améliorés, les 18 Su-22 pourront être maintenus en opération pendant encore 10 ans et s'intégreront plus facilement dans les exercices et opérations de l'OTAN. Les autres Fitter n'ayant pas bénéficié de cette cure de jouvence seront progressivement retirés du service et les derniers Su-22 porteurs du beau camouflage trois tons vert et brun devraient tirer leur révérence d'ici 2018. Le maintien en opération des Fitters est une décision bien venue chez les pilotes attachés à cet appareil robuste, facile d'emploi et au final peu coûteux. Les forces spéciales et la marine polonaise voient également le maintien des Su-22 comme bénéfique puisque ce sont eux qui ont repris la mission d'appui-feu rapproché à leur profit. La marine polonaise ne possédant plus d'avion de combat dans son inventaire depuis la fin du MiG-21. Cette modernisation permettra aussi de donner plus de temps au gouvernement pour trouver un successeur à ses Sukhoi. Entre des F-16 de seconde-main ou un appareil de nouvelle génération comme le Typhoon ou une nouvelle version du M-346 Master comme évoqué lors du meeting de Radom, le choix est loin d'être fait.

La 23.BLT de Minsk en quelques mots :
La 23.Baza Lotnictwa Taktycznego (23.BLT) ou 23ème Base Aérienne de Minsk-Mazowiecki se situe à environ 70km à L'Est de Varsovie et est l'une des deux bases de la force aérienne polonaise à mettre en œuvre le MiG-29 Fulcrum. La 23.BLT accueille, comme vu plus haut, le 1.Elt sur MiG-29A/UB mais également le 2.Gpr qui opère sur hélicoptères W-3 Sokol pour les missions SAR.​

Les vieux guerriers polonais vont donc dignement servir leur pays pendant de longues années encore et d'ici leur mise à la retraite, les MiG et Sukhoi de la force aérienne polonaise auront été en service pendant près de 40 ans. Nous n'avons pas encore fini d'entendre la douce mélodie des Klimov R-33 des MiG et Lyuka AL-31F-3 des Sukhoi. Entre le solo display MiG-29 et la démo Bravo Su-22, il y aura encore de nombreuses occasions de les voir et de les photographier.

Texte & photo : Julien Gernez

------------------------------

Mikoyan Gurevich MiG-29UB Fulcrum - Polish Air Force - 1.elt

Sukhoi Su-22UM-3 Fitter K - Polish Air Force - 21.BLT

Sukhoi Su-22M-4 Fitter K - Polish Air Force - 21.BLT

Sukhoi Su-22M-4 & UM-3 Fitter K - Polish Air Force - 21.BLT

Mikoyan Gurevich MiG-29G Fulcrum - Polish Air Force - 41.elt

Mikoyan Gurevich MiG-29A Fulcrum - Polish Air Force - 1.elt

Mikoyan Gurevich MiG-29A Fulcrum - Polish Air Force - 1.elt

Sukhoi Su-22UM-3 Fitter K - Polish Air Force - 21.BLT

Mikoyan Gurevich MiG-29G Fulcrum - Polish Air Force - 41.elt

Mikoyan Gurevich MiG-29UB Fulcrum - Polish Air Force - 1.elt

Sukhoi Su-22UM-3 Fitter K - Polish Air Force - 21.BLT

Sukhoi Su-22M-4 Fitter K - Polish Air Force - 21.BLT

Sukhoi Su-22M-4 Fitter K - Polish Air Force - 21.BLT

Mikoyan Gurevich MiG-29G Fulcrum - Polish Air Force - 41.elt

Mikoyan Gurevich MiG-29GT Fulcrum - Polish Air Force - 41.elt

Mikoyan Gurevich MiG-29G Fulcrum - Polish Air Force - 41.elt

Sukhoi Su-22UM-3 Fitter K - Polish Air Force - 21.BLT

Mikoyan Gurevich MiG-29A Fulcrum - Polish Air Force - 41.elt

Sukhoi Su-22M-4 Fitter K - Polish Air Force - 21.BLT

Mikoyan Gurevich MiG-29UB Fulcrum - Polish Air Force - 1.elt

Mikoyan Gurevich MiG-29G Fulcrum - Polish Air Force - 41.elt

Sukhoi Su-22M-4 Fitter K - Polish Air Force - 21.BLT

Mikoyan Gurevich MiG-29A Fulcrum - Polish Air Force - 1.elt

Sukhoi Su-22M-4 Fitter K - Polish Air Force - 21.BLT

Sukhoi Su-22UM-3 Fitter K - Polish Air Force - 21.BLT

Sukhoi Su-22UM-3 Fitter K - Polish Air Force - 21.BLT

Mikoyan Gurevich MiG-29G Fulcrum - Polish Air Force - 41.elt

Mikoyan Gurevich MiG-29A Fulcrum - Polish Air Force - 1.elt

Mikoyan Gurevich MiG-29A Fulcrum - Polish Air Force - 41.elt

Mikoyan Gurevich MiG-29A Fulcrum - Polish Air Force - 41.elt

Sukhoi Su-22UM-3 Fitter K - Polish Air Force - 21.BLT

Sukhoi Su-22M-4 Fitter K - Polish Air Force - 21.BLT

Mikoyan Gurevich MiG-29G Fulcrum - Polish Air Force - 41.elt

Mikoyan Gurevich MiG-29GT Fulcrum - Polish Air Force - 41.elt

Sukhoi Su-22M4 & UM-3 Fitter K - Polish Air Force - 21.BLT

Back to Top