Jaguar Hindous au Couchant
Quatre Jaguar IS de l'Indian Air Force en escale à Istres.
   Après le retrait des derniers Jaguar de l'armée de l'air il y a 11 ans et ceux de nos amis d'Outre-Manche il y a 9 ans, je dois bien avouer que je n'imaginais pas une seule seconde revoir sous nos cieux la silhouette si particulière du Jag'. Et pourtant, ce mercredi 6 Avril 2016, ce sont bien quatre Jaguar de l'armée de l'air indienne, dernière force aérienne au monde à mettre en œuvre ce mythique avion d'attaque, qui se sont posés sur la BA125 d'Istres juste avant le coucher du soleil.

Invasion indienne :
Pour ces 4 Jaguar venus de l'autre côté du monde, Istres n'était qu'une étape dans leur long voyage vers Eielson Air Force Base dans le "Grand Nord" américain. En effet, du 28 avril au 10 mai prochain Eielson AFB accueille l'exercice Red Flag Alaska 16-1 auquel l’armée de l’air indienne participe avec un gros détachement composé de quatre Jaguar IS et quatre Sukhoi Su-30MKI Flanker le tout accompagné par deux Ilyushin Il-78MKI Midas du 78 Sqn "Valorous Mars" chargés des nombreux ravitaillements en vol et deux C-17 Globemaster III du 81 Sqn " Sky Lords" transportant les nombreuses pièces de rechange et les 176 militaires du détachement. Parti de Jamnagar le 3 avril, tout ce beau petit monde effectua pas moins de six escales avant de rejoindre Eielson AFB. La première au Bahreïn le 3 avril, une seconde à Borg El Arab en Egypte le 4, puis Istres le 6, Beja au Portugal le 7, Lajes aux Acores le 9 et enfin une dernière à Gander au Canada le 12. A Istres, le 6 avril, l’arrivée  des Jaguar fut quelque peu tumultueuse voire même « angoissante » pour les quelques dizaines de photographes attendant patiemment à l’extérieur de la base… Après l’arrivée d’un premier C-17 aux alentours de 13h20 et d’un premier groupe de chasseurs constitué d’un Il-78MKI et des quatre Su-30MKI vers 15h30, il n’y eut plus rien pendant de très longues heures. Des heures interminables qui ne laissèrent présager rien de bon. Mais après moultes reports et annulations de leurs plans de vol, les quatre Jaguar IS et le second Il-78MKI décollèrent de la base de Borg El Arab vers 16h30/17h (heure Française) et arrivèrent enfin à destination à 19h45 dans une superbe lumière de fin de journée environ 15 minutes avant que le soleil ne passe derrière l'horizon. Le dernier C-17, quant à lui, arriva une heure plus tard. Tout ce remue-ménage autour des Jaguar fut causé par de mauvaises conditions météorologiques au-dessus de l’Egypte qui obligèrent les chasseurs à reporter plusieurs fois leur plan de vol. Les quatre appareils codés JS209, JS2010, JS221 et JS222 appartiennent au 224 Sqn "Warlords"; Ils font tous les quatre partie du dernier lot de Jaguar produits par HAL et sont à ce titre tous au standard DARIN-II en attendant leur "upgrade" au standard DARIN-III qui devrait avoir lieu dans un avenir proche.

Les Jag' indien :
L'Indian Air Force a été et est toujours le plus gros utilisateur étranger du Jaguar. Depuis la première commande passée en 1978, l'IAF reçut pas moins de 168 Jaguar déclinés en trois versions. 124 Jaguar IS d'attaque au sol (JS101 à JS224), 32 Jaguar IB biplace d'entraînement (JT051 à JT082) et enfin 12 Jaguar IM de strike maritime (JM251 à JM262). Si les usines BAe de Warton en Grand Bretagne fabriquèrent les 40 premiers exemplaires (35 IS et 5 IB), tous les suivants furent produits sous licence par HAL (Hindustan Aeronautics Limited) à Bangalore. Les deux premiers appareils indiens produits par BAe (un IS et un IB) arrivèrent à Ambala le 29 juillet 1979 après un périple d'une semaine. Afin d'assurer l'intérim jusqu'à ce que les deux premiers escadrons sur Jaguar IS soient déclarés opérationnels, 18 Jag' GR1 et T2 (JI001 à JI018) furent loués à la Royal Air Force entre 1979 et 1884. A noter que la dernière commande, portant sur 20 Jaguar IS supplémentaires (JS204 à JS224), fut signée en 2002 et le dernier Jaguar sortit des chaînes d'assemblage HAL en 2010, soit 5 ans après que les derniers exemplaires ne soient retirés du service au sein de l'armée de l'air !
Aujourd'hui les Jag' équipent six escadrons de la force aérienne indienne, les 5th Sqn "Tusquer" et 14th Sqn "Bulls" d'Ambala, les 16th Sqn "Black Cobras" et 27th Sqn "Flaming Arrows" de Gorakhpur et enfin les 224th Sqn "Warlords" et 6th Sqn "Dragons" de Jamnagar. Ce dernier étant le seul à mettre en œuvre la version IM.

Jaguar IS DARIN :
Le Jaguar IS est l'avion d'attaque au sol le plus utilisé au sein de l'IAF et est le seul appareil de l'IAF apte à effectuer des opérations de strike nucléaire. Les 'IS' d’origine ont été remis à niveau grâce à plusieurs chantiers de modernisation les portant aux standards DARIN (Display Attack and Ranging Inertial Navigation). Ces standards sont en fait des programmes MLU (Mid-Life Update) qui permettent de prolonger la durée de vie des chasseurs tout en les modernisant. Ainsi il y eut DARIN-I au début des années 80 puis DARIN-II dans les années 90 et enfin DARIN-III. Débuté en 2009, ce dernier chantier est assez colossale et son application sur la flotte des Jag' devrait s'étaler jusqu'en 2020/2021. Ce chantier comprend entre autre l'installation d'une nouvelle suite avionique, de nouveaux équipements d'autoprotection, d'un nouveau pilote automatique, d'un enregistreur de vol, l'installation d'un cockpit tout écran (2 grands écrans MFD), d'un nouveau HUD et d'un nouveau système d'arme permettant l'utilisation d'armements de dernière génération comme les missiles air-air ASRAAM, les missiles antiradar AGM-88 HARM ou plusieurs types de bombes guidées laser. Ces dernières étant couplées au pod de désignation laser Listening d'origine israélienne déjà utilisé sur les chasseurs. Cette modernisation devrait aussi comprendre le remplacement des réacteurs Adour Mk811 par des Honeywell F-125IN mais ce point est toujours en cours de négociation.
Après un premier vol qualifié de non concluant par les autorités en novembre 2012, le second "premier vol" d'un Jaguar IS DARIN-III eut lieu le 25 Mars 2015 à Bangalore. Avec ce standard DARIN-III les Jaguar IS encore d’active, entre 85 et 120 selon les sources, sont aujourd'hui des plateformes d'attaque au sol efficaces et précises qui n'ont plus grand-chose à voir avec les versions des années 80/90 mises en œuvre à l'époque par l'armée de l'air et la RAF. Ainsi modernisés, l’IAF espère les maintenir en service jusqu’en 2030… les Jag' ont donc encore de longues années de service devant eux d’autant plus que leur remplaçant, connu sous le nom de AMCA (Advanced Medium Combat Aircraft), un avion de combat produit localement, n’est pour l’heure qu’à l’état de projet.

Ce n’est pas la première fois que des Jaguar indiens passent par l’Europe. En 2004 déjà, six Jaguar IS accompagnés d’Il-76 et d’Il-78 avaient fait escale au Portugal avant de rejoindre là aussi l’Alaska pour participer à l'exercice "Cope Thunder 2004".
Espérons que leur visite à Istres cette année  ne soit pas la dernière… Et pourquoi pas un prochain GARUDA en France avec du Jag' ? Ça laisse rêveur.

Texte & photo : Julien Gernez

------------------------------

Sepecat Jaguar IS - Indian Air Force - 224th Sqn "Warlords"

Sepecat Jaguar IS - Indian Air Force - 224th Sqn "Warlords"

Sepecat Jaguar IS - Indian Air Force - 224th Sqn "Warlords"

Sepecat Jaguar IS - Indian Air Force - 224th Sqn "Warlords"

Sepecat Jaguar IS - Indian Air Force - 224th Sqn "Warlords"

Ilyushin Il-78MKI Midas - Indian Air Force - 4th Wing / 78th Sqn "Valorous Mars"

Back to Top