NATO Tiger Meet, Cambrai
Un dernier Tiger Meet à Cambrai pour les cinquante ans du rassemblement.
50 ans d'histoire :
Le Tiger Meet vit le jour en 1960 sous l'impulsion de Monsieur Pierre Messner alors ministre de la défense française désireux de renforcer les relations entre les unités de l'OTAN. Le 19 Juillet 1961, le 79th TFS de l'USAF prit l'initiative d'organiser le premier Tiger Meet de l'histoire sur la base de Woodbridge en Grande- Bretagne et invita l'EC 1/12 de l'Armée de l'Air ainsi que le 74th Sqn de la RAF à prendre part à ce nouvel exercice. Chaque escadron avait pour emblème un tigre, qui est un symbole de force, de vitesse, d'agilité et d'intelligence. L'association des escadrons tigres de l'OTAN (NATO Tiger Association - NTA) est alors née. Suite au succès de cette première édition, décision fut prise de renouveler l'expérience tous les ans. Au second Tiger Meet, également organisé à Woodbridge, les objectifs suivants furent établis :
     - Améliorer la solidarité entre les membres des escadrons de l'OTAN.
     - Création et maintien de l'esprit d'équipe entre les membres.
     - Echange d'expériences et coopération en conformité avec les buts fixés par l'OTAN.
Depuis 1963, chaque exercice se déroule sur une base différente et l'organisation du NTM dans la plus pure tradition « Tiger Spirit » en revient à la nation hôte. Aujourd'hui, la NATO Tiger Association regroupe 17 nations, 21 membres de plein droit, 10 membres honoraires et 3 membres probatoires. Pour rejoindre l'association, chaque escadron doit en faire la demande auprès des membres de plein droit et aussi répondre à plusieurs conditions. La première et d'avoir un tigre comme emblème et la seconde est d'avoir le « tiger spirit » etd' adhérer à la mentalité tigre. Si la demande est acceptée l'escadron devra faire ses preuves en tant que membre probatoire pendant deux ans avant d'avoir les pleins droits. Tout comme le TLP, le Tiger Meet n'est pas rattaché directement à l'OTAN se qui permet à des nations ne faisant pas partie de l'organisation de participer à l'exercice. Le Tiger Meet est devenu en 50 ans un exercice de premier ordre où chaque escadron membre participe à l'organisation et à la conduite de missions complexes de type COMAO (Combined Air Operation) prenant en compte des volets FAC (Forward Air Controllers ), CAS (Close Air Support) ou encore CSAR (Combat Search And Rescue). Les COMAO sont des missions d'un niveau de complexité très élevé, impliquant un nombre important d'aéronefs de types différents (avions et hélicoptères) mis en œuvre par des équipages très expérimentés. Les scénarios sont très variés et offrent une très large gamme de missions : reco, défense arienne, destruction d'objectifs au sol, ravitaillement en vol ou encore récupération de pilote éjecté. Ils intègrent également différents types de menaces air-air et air-sol. Celles air-air sont réalisées à partir d'une petit force « red air » constituée d'avions de chasse provenant la plupart du temps de la base hôte. Chaque COMAO dure environ 2h30 et met à contribution plus d'une trentaine d'appareils dont des ravitailleurs et un AWACS. Aujourd'hui, pas moins de 780 sorties peuvent être effectuées durant une édition du Tiger Meet. Dans le but de renforcer encore plus les échange entre escadrons, chacun d'eux fait de son mieux afin d'amener sur place un appareil biplace. Ainsi un pilote de F-16 pourra par exemple profiter d'un vol en place arrière d'un Mirage 2000B et vice et versa. Mais le Tiger Meet c'est aussi un esprit. Afin de le porter le plus haut possible, la plus part des escadrons participant revêtent une ou deux de leurs machines d'une robe tigrée. Les tenues vestimentaires des pilotes et mécanos sont également décorées pour l'occasion. Ce sont les canadiens du 439 Sqn qui instaurèrent les premiers la mode des avions peints aux couleurs du tigre. C'était au Tiger Meet de 1969 à RAF Woodbridge et l'avion était un CF-104G Starfighter. Ils étaient loin de s'imaginer qu'il en découlerait une tradition comme nulle autre dans le monde de l'aviation. Le concept du Tiger Meet fit des émules puisqu'il fut même reprit par l'USAF qui mit sur pied de son côté le TMOTA (Tiger Meet Of The America) dont la première édition fut organisée en 2001 par le 120th FS. Il ne dura cependant pas très longtemps puisque la dernière édition eut lieu en 2005 à Mountain Home.

Le déroulement du Tiger Meet :
Tout commence par les arrivées des participants et par la levée des drapeaux lors de la cérémonie d'ouverture. L'hymne national respectif à chaque drapeau est également joué durant cette cérémonie. Après un petit discours de bienvenu prononcé par le commandant de la base, le patron de l'escadron hôte annonce la fin de la cérémonie et lance le fameux « Tiger, tiger tiger » qui donne le coup d'envoi du Tiger Meet. Les jours suivants sont consacrés aux missions à raison de deux par jours : Le matin est réservé pour des missions locales type DACT (Dissimilar Air Combat Training) au profit notamment des pilotes les plus jeunes. L'après-midi est consacré au briefing, à l'organisation, à la tenue et au débriefing de la mission COMAO du jour. Les derniers jours de chaque session a lieu les « Tiger Games » qui sont une véritable tradition. Très appréciés, ils permettent de souder les membres de l'association à travers le sport, des sketchs et d'autres jeux bon-enfants. Pour clôturer ces « Tiger Games » différents trophées sont distribués lors de la dernière soirée pour récompenser les meilleurs escadrons ainsi que ceux ayant eux le plus bel esprit tigre. Le plus important d'entre eux est le « Silver Tiger ». Créé en 1977, il récompense l'escadron s'étant le mieux illustré durant l'exercice et est remis en jeu chaque année. Le « Best flying unit trophy » récompense la meilleure unité opérationnelle. Le « Most fansy paintscheme trophy » est attribué à l'escadron ayant la plus belle déco sur avion. Le « Best looking uniform trophy » est remis à celui ayant la tenue vestimentaire la plus originale. Le « Tiger Games trophy » récompense l'escadron qui aura eu le meilleur esprit tigre. Et enfin le « Best skit trophy » est attribué à celui qui aura fait le meilleur sketch lors des « Tiger Games ».
Le Tiger Meet, au-delà de son caractère convivial et festif, est devenu un exercice interallié de très haut niveau, très prisé par les membres de l'OTAN pour son enseignement. Nous entendrons donc encore pendant de nombreuses années le « Tiger, tiger, tiger » propre à la communauté des tigres.

Le NTM 2011 :
C'est l'Escadron de Chasse 1/12 « Cambraisi » qui, pour la 7ème fois, organisait, du 9 au 20 Mai, le Tiger Meet sur la BA103 de Cambrai Epinoy. Cette édition marquait le 50ème anniversaire de l'exercice dont la première édition eut lieu en 1961 sur la base de RAF Woddbridge. Ce Tiger Meet, d'une durée de deux semaines, était également le dernier auquel participait le prestigieux 1/12. En effet la BA103 fermera ses portes dans le courant de l'année 2012 et entraînera dans le même temps la dissolution du « Cambrésis ». Les traditions tigre de la SPA162 rattachées à cet escadron, qui est par ailleurs membre de la NTA depuis le début, seront transférées à l'EC 1/7 « Provence » sur Rafale.
Concernant les participants de cette édition, plus d'une cinquantaine d'aéronefs de seize unités différentes étaient détachés à Cambrai. Venu avec deux MiG-29 Fulcrum, un A et un UB, le 1th Sqn de la force aérienne Slovaque ne participa au Tiger Meet que pendant certaines missions de la seconde semaine uniquement. Les grecs ainsi que les turcs, tous deux sur F-16C/D, étaient également présents sur le tarmac de la BA103. Le 335 Mira, qui venait de terminer sa transformation sur Fighting Falcon, fut promu au status de membre de plein droit durant ce Tiger Meet. Autre utilisateur de F-16, la force aérienne polonaise fit le déplacement avec ces Fighting Falcon block 52+.
Du fait des opérations menées au même moment sur la Lybie, quelques escadrons annulèrent leur participation à la dernière minute. Ce fut le cas du 313 Sqn de Volkel et du 338 Skv de Orland. Ses Rafales étant également engagés, l'ECE 5/330 de Mont de Marsan n'envoya que des Mirages 2000-5. D'autres escadrons comme l'Ala 15 de Zaragoza sur EF-18 et de la 31ème Escadrille de Kleine Brogel sur F-16 ne participèrent au Tiger Meet que durant la première semaine. Le 142 Sqn de l'Ala 14 d'Albacete vint seulement le weekend avec deux Mirages F1M décorés. Lors des COMAO divers moyens, autres que les chasseurs et hélico, furent engagés, notamment des ravitailleurs français, un AWACS de l'OTAN ainsi qu'un petit Learjet UC-36A d'une société civile allemande. Ce petit appareil brouillait les communications ainsi que les radars des participants grâce à deux pods installés sous les ailes et spécialisés dans ce type de travail. Le JG74, de la luftwaffe, assista au Tiger Meet durant le weekend en tant qu'observateur avec un EF-2000 Typhoon.
Côté récompense, le 301 Sqn portugais remporta le « Silver Tiger » et le trophée de la plus belle déco fut attribué à l'AG51 « Immelman ». Avis personnel, j'aurais voté pour le Tornado du JBG32. La décoration du Mirage 2000C codé 103-LI réalisée par la société Happy Design Studio, bien que très réussi, fut boudée par de nombreux passionnés qui ne voyaient pas bien le lien avec les tigres.
Devant le nombre grandissant de passionnés, trois journées spéciales, organisées par l'EC 1/12, leurs furent dédiées afin d'assister aux missions quotidiennes des tigres. Quelques avions de transport firent leurs arrivées durant ces journées, comme un C295 espagnol, un C-130E polonais venu apporter le matériel nécessaire à la réparation d'un F-16C ou encore d'un C-160R Transall support de la Patrouille de France. La présence de la PAF sur la BA103 était due à l'organisation d'un petit meeting sur le terrain de Cambrai-Niergnies durant le dimanche 15 Mai. L'ALAT participait également à ce rassemblement avec deux Tigres et un Puma. L'un des EC-665 arborait d'ailleurs une jolie gueule de tigre.

Les trophées :
« Silver Tiger » : Esquadra 301 – Portuguese Air Force
« Best flying unit trophy » : Esquadra 301 – Portuguese Air Force
« Most fansy paintscheme trophy » : AG51 – German Air Force
« Best looking uniform trophy » : ECE 5/330 – French Air Force
« Tiger Games trophy » : Staffel 11 – Swiss Air Force
« Best skit trophy » : Esquadra 301 – Portuguese Air Force

Texte & photo : Julien Gernez

------------------------------

Dassault Mirage 2000C - French Air Force - EC 1/12 "Cambrésis"

Dassault Mirage 2000-5 - French Air Force - ECE 5/330 "Côte d'Argent"

Panavia Tornado ECR - German Air Force - JBG32

General Dynamics F-16AM Fighting Falcon - Belgian Air Force - 10 Wing / 31 Sqn

Mil Mi-35 Hind - Czech Air Force - 22.zL / 221.vrlt

Mc Donnell Douglas F/A-18C Hornet - Swiss Air Force - Fliegerstaffel 11

Lockheed Martin F-16C Fighting Falcon - Polish Air Force - 6.elt

Mikoyan-Gurevich MiG-29UBS Fulcrum - Slovak Air Force - 1. Bojová letka

Mc Donnell Douglas F/A-18D Hornet - Swiss Air Force

Panavia Tornado ECR - German Air Force - JBG32

Eurocopter EC-665 Tigre HAP - French Army - EAALAT

Saab 105Ö - Austrian Air Force - Düsentrainerstaffel

Dassault Mirage 2000-5 - French Air Force - ECE 5/330 "Côte d'Argent"

Dassault Mirage 2000-5 - French Air Force - ECE 5/330 "Côte d'Argent"

Dassault Mirage F1M - Spanish Air Force - Ala 14

Saab JAS-39C Gripen - Czech Air Force - 21.zTL / 211.tl

Mc Donnell Douglas EF-18M Hornet - Spanish Air Force - Ala 15

Mikoyan-Gurevich MiG-29AS Fulcrum - Slovak Air Force - 1. Bojová letka

Panavia Tornado ECR - German Air Force - JBG32

Panavia Tornado IDS - German Air Force - AG51 "Immelmann"

Eurocopter EC-665 Tigre HAP - French Army - EAALAT

Lockheed Martin F-16D Fighting Falcon - Polish Air Force - 6.elt

General Dynamics F-16AM Fighting Falcon - Belgian Air Force - 10 Wing / 31 Sqn

Mikoyan-Gurevich MiG-29UBS Fulcrum - Slovak Air Force - 1. Bojová letka

Dassault Mirage 2000C - French Air Force - EC 1/12 "Cambrésis"

General Dynamics F-16AM Fighting Falcon - Portuguese Air Force - Esq301

Dassault Mirage 2000C - French Air Force - EC 1/12 "Cambrésis"

Lockheed Martin F-16D Fighting Falcon - Turkish Air Force - 9nci AJÜ / 192 Filo "Kaplan"

Lockheed C-130E Hercules - Polish Air Force - 14.el

Lockheed Martin F-16C Fighting Falcon - Polish Air Force - 6.elt

Panavia Tornado ECR - German Air Force - JBG32

Panavia Tornado ECR - German Air Force - JBG32

Saab 105Ö - Austrian Air Force - Düsentrainerstaffel

Lockheed Martin F-16C Fighting Falcon - Polish Air Force - 6.elt

Dassault Mirage 2000C - French Air Force - EC 1/12 "Cambrésis"

Saab JAS-39D Gripen - Czech Air Force - 21.zTL / 211.tl

Panavia Tornado ECR - German Air Force - JBG32

Dassault Mirage F1M - Spanish Air Force - Ala 14

Mikoyan-Gurevich MiG-29UBS Fulcrum - Slovak Air Force - 1. Bojová letka

Mc Donnell Douglas F/A-18C Hornet - Swiss Air Force - Fliegerstaffel 11

Dassault Mirage 2000C - French Air Force - EC 1/12 "Cambrésis"

Lockheed Martin F-16C Fighting Falcon - Turkish Air Force - 9nci AJÜ / 192 Filo "Kaplan"

Mc Donnell Douglas EF-18M Hornet - Spanish Air Force - Ala 15

Dassault Mirage 2000-5 - French Air Force - ECE 5/330 "Côte d'Argent"

Panavia Tornado ECR - German Air Force - JBG32

Beech 1900D - Swiss Air Force - Lufttransportdienst des Bundes

Mc Donnell Douglas F/A-18C Hornet - Swiss Air Force - Fliegerstaffel 17

Panavia Tornado ECR - German Air Force - JBG32

Panavia Tornado ECR - German Air Force - JBG32

Dassault Mirage F1M - Spanish Air Force - Ala 14

Lockheed Martin F-16D Fighting Falcon - Polish Air Force - 6.elt

Dassault Mirage 2000-5 - French Air Force - ECE 5/330 "Côte d'Argent"

Saab JAS-39C Gripen - Czech Air Force - 21.zTL / 211.tl

Panavia Tornado IDS - German Air Force - AG51 "Immelmann"

Dassault Mirage 2000C - French Air Force - EC 1/12 "Cambrésis"

Dassault Mirage 2000-5 - French Air Force - ECE 5/330 "Côte d'Argent"

Lockheed Martin F-16C Fighting Falcon - Polish Air Force - 6.elt

Panavia Tornado IDS - German Air Force - AG51 "Immelmann"

Mc Donnell Douglas F/A-18C Hornet - Swiss Air Force - Fliegerstaffel 11

Eurocopter EC-665 Tigre HAP - French Army - EAALAT

Aérospatiale SA-330B Puma - French Army - EAALAT

Dassault Mirage 2000C - French Air Force - EC 1/12 "Cambrésis"

Mikoyan-Gurevich MiG-29UBS Fulcrum - Slovak Air Force - 1. Bojová letka

Back to Top